Droguerie Debril

André Debril crée son commerce de droguerie, au 81 rue de l’Epeule, en 1949, à l’emplacement d’un estaminet tenu auparavant par Mr Jouveneaux. La droguerie Debril propose une multitude de produits pour sa clientèle locale : teintures pour vêtements, détachants, peintures, pinceaux, produits d’entretien, nappes, petit outillage etc. André et son épouse habitent à l’étage.

document collection privée

le magasin dans les années 1950 ( document archives municipales )

En 1955, Robert Debril, le fils d’André, vient l’aider à la gestion du commerce. L’entreprise indépendante devient une SARL au nom de « Debril et fils ». En 1958, Robert décide de modifier sa façade et d’agrandir le magasin. Les travaux d’aménagement sont confiés à Mr Vanmarcke de Tourcoing.

La nouvelle façade en 1958

A la fin des années 1950, les affaires sont florissantes. Pour développer davantage son commerce, Robert ajoute des produits complémentaires, et en particulier toute une gamme de récipients en plastique ( seaux, bassines, cuvettes etc ). Robert Debril en informe sa clientèle en précisant sur sa vitrine : « Roubaix Plastique »

( document N. Desfrennes )

Robert Debril prend sa retraite en 1963 et cède son commerce à Gérard et Agnès Desfrennes-Kints. Gérard est pilote de chasse ; Agnès est responsable des achats aux « Produits chimiques des Francs ». Forts de l’expérience professionnelle d’Agnès, ils décident d’acquérir la droguerie. Le commerce, dans les années 1960, a une très forte notoriété ; c’est la raison pour laquelle Gérard et Agnès Desfrennes gardent bien évidemment l’enseigne : « Droguerie Debril ».

( document collection privée )

Gérard et Agnès ont un sens inné du commerce, et développent leur affaire en innovant dans la publicité. Ils sont dépositaires des célèbres peintures « Gel » fabriqués par l’entreprise DeKeyn. Le représentant de ce fournisseur vient donc régulièrement faire des démonstrations pour la clientèle, surtout lors de la braderie de la rue de l’Epeule au mois de Septembre.

Publicité années 60 ( document collection privée )

Pour développer davantage l’activité ils ouvrent, en 1972, un deuxième magasin dans le centre commercial Roubaix 2000, à l’enseigne Drog 2000, spécialisé en décoration ( peintures, papier-peints etc ).

Publicité 1972 Roubaix 2000 ( document Nord Eclair )

Gérard et Agnès investissent à nouveau, en modifiant la façade, en 1980. La porte d’entrée est désormais située au centre et non plus à gauche, ce qui permet un gain de place appréciable et nécessaire pour développer des gammes de produits supplémentaires, comme les marques Nydel.

facade 1980 ( document archives municipales )
Nydel 1982 ( document N.E  )

Ils sont également distributeurs des insecticides Kapo et, lors d’une étape du tour de France cycliste à Roubaix, ils invitent la caravane publicitaire Kapo, en face du magasin, pour créer un événement exceptionnel dans le quartier.

La caravane publicitaire Kapo ( document N. Desfrennes )

A partir de 1985, Nathalie Desfrennes, la fille de Gérard et Agnès, vient aider à la tenue du commerce, lors de périodes d’activité intense.

Gérard tombe malade en 1990 et décède en 1991. Nathalie démissionne alors de son poste de secrétaire à Auchan et, avec son conjoint Eric, ils décident de s’investir, à temps plein, pour aider Agnès. Ils recrutent également une vendeuse, ce qui permet à Nathalie de commencer à prospecter de nouveaux clients. Le commerce devient grossiste en droguerie, sur toute la métropole.

( documents N. Desfrennes )

En septembre 2013, un véhicule stationné devant le point de vente prend feu, à 3 heures du matin. Les flammes atteignent le 1er étage. Nathalie et Eric préviennent les pompiers qui arrivent rapidement. Les dégâts sont assez importants : façade noircie, vitres fendues.

( documents N. Desfrennes )

Suite à cet incendie, une réfection complète de la façade est nécessaire. Un panneau provisoire est mis à la place de la vitrine brisée. Une fresque décorative est alors peinte par un artiste local

( document N. Desfrennes )

De nos jours, Nathalie Desfrennes est toujours gérante du magasin. Elle est très investie dans l’évolution de son quartier. Elle a ainsi été adjointe au maire de Roubaix, dans la branche commerce de 2014 à 2020, et également, maire de quartier Ouest. Aujourd’hui, le magasin Debril, avec ses 73 années d’existence, est la seule dernière droguerie de la ville, et même de la métropole !

Photo BT

Remerciements à Nathalie Desfrennes et aux archives municipales

2 réponses sur “Droguerie Debril”

  1. Bruno Nathalie pour tout ce que tu fais pour la rue de l’Epeule ! J’aimais aller dans le magasin de tes parents.
    Sylvie, petite fille de Mme Hoys, commerçante en face à la vannerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.