Janvier 1902

Le journal des sports de Janvier 1902

Automobilisme : encore un champion cycliste qui abandonne la bicyclette pour pratiquer l’automobile. Tommaselli bien connu à Roubaix, va piloter une voiture automobile pour le compte d’un constructeur italien et effectuer le tour d’Italie.

Football : les victoires du Racing Club Roubaisien. L’équipe 5 rencontrait La Gauloise de Wattrelos (4-0). L’équipe 3 affrontait une sélection du Sporting Club tourquennois en match d’entraînement (2-1). L’équipe seconde recevait les amis du Sporting Club Courtraisien sur le terrain de Beaumont (8-5). Les équipes premières du RCR et de l’Iris Club lillois à Lille comptant pour le championnat du Nord. Roubaix menait 2-0 à la mi-temps et l’emporte 3-1. Continuer la lecture de « Janvier 1902 »

Décembre 1901

Décembre 1901 : le journal des sports

La saison du Racing-Club Roubaisien. Article de l’Auto-Vélo. Il est peu de clubs qui peuvent se vanter d’avoir eu un début de saison aussi merveilleux que celui du club doyen du Nord. Depuis le début de la saison, le RCR a mis en ligne régulièrement chaque dimanche cinq équipes complètes. Aucune de ces équipes n’a connu la défaite : sur 28 matches joués contre des clubs étrangers, le RCR en a gagné 26 et fait deux matchs nuls, en marquant cent quarante sept buts et en encaissant vingt. Voilà un résultat peu banal et qui dans l’histoire du football association doit constituer un record peu facile à battre. Notez qu’en dehors de ces cinq équipes, le RCR a encore trois équipes de scolaires qui jouent régulièrement tous les jeudis et dimanches. L’extension du RCR devient telle que, bien que possédant déjà deux terrains de football, il va probablement se voir obligé d’en prendre un troisième. Et l’on dira encore que le sport se meurt à Roubaix !

Le jeu de bourles Ext Wikiwand

Continuer la lecture de « Décembre 1901 »

Novembre 1901

Le journal des sports de Novembre 1901

Les membres de l’Union des Sports Athlétiques réunis en séance extraordinaire ont procédé dans leur local de la rue Neuve 8 (du Maréchal Foch) au renouvellement complet de leur commission. Président : M. Félix Delescluse ; vice président, M. A. Dubeaurepaire ; secrétaire-trésorier, M. J. Bécue ; commissaires, MM. E. Truffaut, L. Masson, J. Leclercq, G. Wante, René Dubrulle, J. Wisme. Le sympathique président M. Félix Delescluse se faisant l’interprète de la Commission nouvellement élue, a remercié les membres de leur vote, les assurant de son entier dévouement à la société et en particulier au noble sport qu’on y pratique. Faisant allusion aux sérieuses qualités des professeurs Dubar et Desruelles, et les remerciant de leur énergique enseignement, M. Delescluse a prié l’assemblée de se joindre à lui pour les en féliciter chaleureusement. Un vivat proposé par M. Dubar en l’honneur du président et de la commission a clôturé cette amicale réunion. En raison de la fête intime du 10 novembre, et pour éviter la perte d’une séance d’entraînement, les membres actifs sont priés d’assister à la répétition qui aura lieu le samedi 2 Novembre. Continuer la lecture de « Novembre 1901 »

Carpentier au skating rink en 1911

Publicité skating JdeRx

Le skating rink de Roubaix, c’est d’abord cette grande salle polyvalente au n°50 de la Grand Rue, qui fut un atelier ou un dépôt textile au siècle précédent. C’est Jules Vroman qui la transforma en skating rink, c’est à dire en piste de patins à roulettes au début du siècle. C’est donc un endroit de loisirs très couru qui deviendra un peu plus tard une salle de spectacle et de cinéma. Le Gala qui se prépare en avril 1911 est un signe fort de cette transformation. Continuer la lecture de « Carpentier au skating rink en 1911 »

Octobre 1901

Le journal des sports d’octobre 1901

Championnats du nord. Deux nouveaux succès pour la marque de cycles Vaucanson fabriqués par MM. César Garin et Cie rue Vaucanson à Roubaix. Dutrieux, le vaillant coureur lillois acclamé par le public montait une machine Vaucanson quand il a gagné les championnats de vitesse et la Grande Internationale.

Football. La réouverture officielle de la saison de football aura bientôt lieu au Racing-Club Roubaisien, sur son terrain de la rue de Beaumont. Un match très intéressant mettra aux prises les équipes premières de l’United Sports-Club de Bruxelles et du Racing-Club Roubaisien. Les Bruxellois amèneront à Roubaix leur équipe des grands jours alors qu’au RCR il y aura quelques absences : dans la ligne des demis Léon Dubly et Edouard Bonte sont absents et la ligne d’avants comportera également plusieurs remplaçants. Néanmoins le capitaine intérimaire Lefebvre a confiance dans ses équipiers et espère sortir victorieux du match.

R C Roubaix 1902 doc AmRx

Démonstration cycliste. Chaque soir, Garin et Lesna courent des matches sur une minuscule piste de 24 mètres de tour à l’Olympia de Paris. Il paraît qu’à la fin de leur engagement, un imprésario achèterait la piste démontable et ferait une tournée en province avec les deux rivaux de Paris-Brest. Les villes sportives comme Lille, Roubaix, Lyon seraient comprises dans l’itinéraire.

Charlemont et Castérés doc coll. Particulière

Boxe. Charlemont et Castérès à Roubaix. La grande fête sportive et de bienfaisance dont l’Hippodrome de Roubaix sera dimanche prochain le théâtre, prend les proportions d’un véritable événement. C’est qu’il est rarement donné de voir les deux incontestables maîtres de la boxe, Charlemont et Castérès, figurer dans la même fête. Rien que la présence des deux champions suffirait à justifier l’enthousiasme qu’a provoqué l’annonce du brillant assaut du 20 octobre dans les milieux sportifs de notre région. À côté des deux leaders, on pourra applaudir une pléiade de spécialistes tant en boxe française qu’en boxe anglaise, parmi lesquels : Mainguet, Desruelles, Petit, Dupont, Reichel, Tilbury. Cette fête s’annonce comme un gros succès sportif dont les pauvres qui en seront les bénéficiaires n’auront pas à se plaindre. Rappelons que la location est ouverte à Roubaix : chez M. Jubé 16 rue de la Gare, à Tourcoing : chez M. Frère-Glorieux 18 rue de Lille.

La grande fête organisée à l’Hippodrome de Roubaix est placée sous la présidence de M. le docteur Butruille, président du Nord Touriste, avec comme assesseurs MM. Félix Delescluse président des sports athlétiques et Leriche président du contre de quarte. Les trois cercles de sport de la Ville seront ainsi représentés avec la participation active de Louis Ferret, président des « Sports Réunis » qui fera un assaut de boxe. L’organisateur de cette belle fête est Jean Desruelles, professeur pendant trois ans chez Charlemont, il a fondé l’Académie de boxe de Roubaix. De nombreux élèves fréquentent son établissement. Il fera avec son jeune frère, un boxeur plein d’avenir, la démonstration de la canne et de la boxe française, puis il prendra part à plusieurs assauts.

Football. Le Racing-Club Roubaisien à Roulers. Les équipes 2 et 3 du RCR préparent la réouverture du championnat en allant jouer en Belgique. L’équipe 2 gagne 6-0 et l’équipe 3 fait match nul, 1-1. Les Roulersois viendront dans six semaines à Roubaix pour les matchs retour.

Football. Le Stade Roubaisien démarre le championnat par une rencontre à domicile contre l’Iris Club Lillois. Les deux équipes se séparent sur un match nul (2-2) après un match dur et discuté. C’est un beau résultat pour les stadistes qui ont joué toute la partie à dix, un de leurs défenseurs ne s’étant pas présenté.

Le Vélodrome de Barbieux doc B N Rx

La clôture de la saison au vélodrome de Roubaix. Une grande réunion de course au profit des pauvres sera donnée le 27 octobre. Au programme une épreuve régionale pour amateurs libres où pourront s’aligner tous les coureurs non licenciés de la région. Puis ce sera le grand critérium d’automne course internationale de 2.000 mètres avec un premier prix de 200 francs. Puis pour les mateurs de demi-fond qui aiment à voir des vitesses folles accomplies derrière des engins infernaux comme les tricycles à pétrole munis de moteurs à dix chevaux, nous aurons le match Lepoutre-Dutrieux-Baert sur une distance de 25 kilomètres avec entraîneurs mécaniques et un enjeu de 600 francs. Enfin, il y aura un Handicap omnium sur une distance de cinq kilomètres où s’aligneront tous les coureurs cyclistes qui ont pris part à la réunion ; tricycles, tandems, motocycles à pétrole et les coureurs à pied. C’est la première épreuve de ce genre organisée au vélodrome roubaisien. Pour les engagements, les coureurs régionaux sont priés de s’adresser au vélodrome roubaisien de trois heures à cinq heures du soir. Tout coureur inscrit aura libre accès à la piste à partir de jeudi.

Un passionné du kart

Jean-Claude Herkenrath nous a quitté récemment à l’âge de 91 ans. Né à Roubaix en 1930, il tint la station service du boulevard de Strasbourg de 1965 à 1990. Il exerça quatre mandats de conseiller municipal et fut adjoint au maire de Roubaix, et le premier maire de quartier des Trois Ponts. C’était un homme aux qualités humaines exemplaires, gaulliste revendiqué, pour qui la politique de terrain restait avant tout synonyme d’humilité, de passion, et de disponibilité envers les autres.

Il a également été le créateur fondateur du kart club de Roubaix qui eut son heure de gloire dans les années soixante. Le kart club roubaisien est en effet né de ses œuvres et de celles de quelques passionnés en 1960. A cette époque, le karting est un nouveau sport né en Amérique et qui commence à prendre en France. La première coupe offerte par l’Automobile Club du Nord a été gagnée à Maubeuge par un membre du Kart Club Roubaisien. Le Président en est Jean Claude Herkenrath, dont la profession de garagiste pompiste contribua sûrement à sa passion.

Debout, le président Herkenrath Photo NE

Qu’est-ce ce qu’un kart ? Le tout premier engin de karting a été construit en 1956 en Californie avec un moteur de récupération (d’une tondeuse à gazon) à 2-temps. En octobre 1959 se tenait à Paris le Salon de l’automobile au Grand Palais. Le représentant de McCulloch International eut l’idée de présenter un châssis Go Kart équipé du moteur McCulloch (un moteur de tronçonneuse). Cette présentation remporta un vif succès et fit l’objet de reportages dans la presse automobile française. C’est ainsi que le karting fit son entrée en France et en Europe. À Roubaix, on construit des karts à partir de moteurs de mobylette.

Une course de kart à Roubaix en 1967 Photo Coll particulière

Dès cette époque, le club animait une course tous les dimanches à Roubaix, de mai à octobre. C’était un spectacle qui attirait beaucoup de monde. En 1964, fut organisé le grand prix de la ville de Roubaix de karting sur la Grand Place, qui se garnit de bottes de paille et retentit des pétarades l’espace d’une course. Avec sans doute la nostalgie des grands prix automobiles de Roubaix des années cinquante.

L’affiche de 1964 Photo NE

Puis le club est allé concourir un peu partout : en Belgique, à Caudry, Liévin, Cherbourg remportant de nombreuses victoires. Le club déclinera à la fin des années soixante, le matériel coûtant de plus en plus cher. En 1997, lors d’une interview donnée à Nord éclair, Jean Claude Herkenrath déclarait que le kart club roubaisien était en sommeil, c’est à dire prêt à redémarrer avec de nouveaux passionnés.

Carte de Jean-Claude Herkenrath parue dans NE

Le grand prix cycliste de l’Alma

Le vainqueur du Grand Prix 1961 Photo NE

Roubaix est une ville de sports et particulièrement de cyclisme. Le vélodrome, Paris Roubaix, bien sûr, mais aussi des courses de quartier, comme celle-ci, organisée par le Nord Touriste, le grand prix cycliste de l’Aalma 1961. Il se déroule un dimanche après-midi de juillet et le départ est donné par M. Dupriez, secrétaire général du Nord Touriste. Soixante quatre concurrents sont regroupés au coin de la rue de l’Alma et la rue de Tourcoing. Ils vont traverser par sept fois une partie de la ville, par la rue de l’Alma, la place de la gare, les rues de l’alouette, de l’épeule, les boulevards Montesquieu, de Cambrai, de Douai, Lacordaire, de Lyon, de Reims, de Mulhouse, la rue Molière, les boulevards Beaurepaire, de Colmar, de Strasbourg, la rue de la Vigne, les rues des Sept Ponts, de Tourcoing et de l’Alma, soit 80 kilomètres de course. L’arrivée est jugée entre les rues du Fontenoy et d’Arcole.

Le vainqueur de l’édition 1961 est André Flouquet de l’Étoile Cycliste de La Marlière qui devance son co-équipier Bourgeois et le cominois Druant.

Posent sur la photo le vainqueur, André Flouquet, MM Plateau, président de l’Union Commerciale et le sympathique Lydol, animateur fantaisiste qui commenta la course.

Septembre 1901

Le journal des sports de septembre 1901

Courses à pied. La course Roubaix Lille et retour obtient un vif succès et un nombreux public suit cette épreuve pédestre. À 9 h 38 MM Clovis Carette et Bapaume donnent le départ au peloton qui s’élance sous les applaudissements de la foule. Les coureurs passent par Wasquehal, puis par les Rouges Barres et atteignent Lille où un contrôle les attend. En tête Honoré de Croix qui a mis 33 minutes de Roubaix à Lille, suivi par Wilfard d’Hem. On repart par Mons en Baroeul, le Petit Wasquehal pour atteindre Roubaix. Là, le contrôle est tenu par MM Carette et Bapaume, assistés par M. Kaltemback du Racing Club de Roubaix. Les positions sont les mêmes : Honoré remporte l’épreuve en 1 h 14 mn 15 secondes devant Wilfard à 2 minutes et le roubaisien Inghels à 3 minutes. Après la course à pied, une course de lenteur à bicyclette est organisée.

Échange sur les courses de taureaux. On trouve dans le courrier du journal une passe d’armes entre anti et pro corridas. Les arguments des anti sont les suivants : les corridas sont qualifiées de scènes scandaleuses, spectacle de cruauté, comparable à la guillotine. Le taureau comme le cheval sont des animaux domestiques que protègent la loi Grammont, laquelle n’est pas appliquée ! Et cela relève de la compétence du maire, du préfet ou du gouvernement. Il faut mettre fin à ces scènes de brutalité et de cruauté, de carnage et de sang ! Les pro répondent qu’un taureau n’est pas si domestique que cela. S’il faut supprimer les corridas qu’on supprime d’abord les exécutions capitales. Les protestations de quelques cœurs sensibles ne doivent pas priver des milliers de personnes de leur spectacle favori. Il n’y a déjà pas tant de distractions à Roubaix ! On vous laisse juges.

Le 15 septembre se déroule la grande corrida formelle avec six toros de Don Sanchez de Carreros que combattront les célèbres matadors Mazzantini et Lagartijille. Service extraordinaire de tramways, omnibus et voiturettes. Location chez Jubé 16 rue de la Gare Roubaix.

Carrousel vélocipédique. Le 29 septembre est annoncé un grand carrousel vélocipédique organisé par la société des « Ratlapant-Nul s’y frotte et Cie » établie chez M. Emile Berger rue Lacroix, à l’angle de la place de la Nation. 50 francs de prix en espèces garantis. Une prime de 10 francs à la société la plus éloignée. Le cortège se formera à deux heures avec le bienveillant concours d’une société musicale. Une retraite aux flambeaux aura lieu à sept heures du soir. Les primes et les prix seront remis chez JB Pontier cabaretier, rue de la fosse aux chênes 51. En cas de mauvais temps, le carrousel sera remis au dimanche suivant.

Vélodrome. Le nouveau programme pour la réunion du 29 septembre. Les championnats du Nord seront disputés par un lot imposant de coureurs régionaux qui s’entraînent ferme en vue de cette réunion. Dans le championnat amateur, nous pourrons applaudir Maitrot, le vaillant amateur lillois, champion du monde. Le championnat de fond sur 50 kilomètres mettra aux prises les Lepoutre, Baert, Verstraete qui auront à leur disposition un service d’entraînement mécanique bien organisé. Enfin, dans la course internationale scratch et dans le handicap nous verrons quelques excellents coureurs parisiens et belges se rencontrer avec nos meilleurs sprinters régionaux. Les engagements seront clos le jeudi 26 septembre au bureau du vélodrome, 1 rue de la gare à Roubaix.

Oscar Lepoutre lesiteducyclisme.net

Une exhibition de Garin. Début octobre on se prépare à inaugurer à l’Olympia de Paris un minuscule vélodrome d’hiver d’une circonférence de 24 mètres avec des virages relevés à 60 degrés ! Garin et Lesna sont déjà engagés pour y faire des exhibitions, y courir des matches (?) à raison de 100 francs par jour la première quinzaine. Quand le vélo devient un numéro de music hall !

Football. Pour l’ouverture de la saison, le RCR se rend à Courtrai où il rencontrera l’équipe du Sporting Club Courtraisien. Le match aura lieu sur le terrain du SCC, ferme Callens, ancien champ de courses, le long de la Lys. Coup d’envoi à trois heures précises.

Août 1901

Le journal des sports Août 1901

La corrida du 18 août sera l’occasion d’admirer les Senoritas Toreras, lesquelles ont triomphé à Bordeaux récemment. Lolita a été applaudie comme matadora et caballera en plaza. Son habileté, sa grâce et son sang-froid lui ont valu des récompenses prestigieuses dans les plazas méridionales. Elle va affronter avec ses collègues des toros andalous venant de la ganaderia de Diaz. C’est un bétail petit mais bien encorné agile et vigoureux qui devra fournir une course superbe.

Senoritas toreras Coll Privée

Courses à pied. Une course Roubaix Lille et retour est organisée à l’occasion de la braderie de l’Epeule. Le parcours est long de 20 kilomètres. La course est ouverte à tous les nordistes. Le départ sera donné à neuf heures du matin. Les engagements sont reçus chez le secrétaire du concours, M. Clovis Carette, estaminet du Brondeloire rue de Wasquehal. Droit d’entrée, un franc.

L’Avenir Athlétique Roubaisien organise une fête interclubs pendant laquelle on procédera à des assauts de canne, on travaillera aux anneaux, on boxera, il y aura des tentatives de battre le record du nord de saut en hauteur, des combats de lutte, des poids et haltères. Les clubs participants seront principalement le Stade Roubaisien, et l’Avenir Athlétique Roubaisien.

Maurice Garin remporte la course Paris Brest ! 1.200 kms en moins de 53 heures !

Garin à l’arrivée Doc la vie au grand air

Au vélodrome roubaisien, match entre Baert, Lepoutre et Jaeck. La dernière course de 24 heures au vélodrome a vu la victoire de Baert, 19 ans, encore inconnu la veille, qui bat Lepoutre, après que les deux coureurs aient roulé ensemble pendant près de 23 heures. Le stayer lillois Lepoutre a lancé un défi à son vainqueur du jour sur la piste roubaisienne. Un troisième adversaire se joindra à eux, le champion suisse Jaeck, lequel avait gardé la tête de la course jusqu’à la 12e heure avant de chuter.

Vélodrome roubaisien doc BNRx

Fête vélocipédique de quartier. Les quartiers du Petit Roubaix et du Haut Hutin organisent une grande fête vélocipédique avec le concours du Vélo Club Algérien. Cortège, concours de machines ornées et fleuries. Départ de la course à trois heures et demie. A huit heures du soir retraite vénitienne et concours de machines illuminées. Prix à la société la plus représentée. Inscriptions au local chez M. Duquenne 65 rue Delespaul. Mise : 50 centimes.

Quartier du Pont Morel. Grande fête vélocipédique organisée par le Nord Cycliste société établie chez M. Alphonse Marescaux 143 rue de Tourcoing. À neuf heures du matin course de fond : Roubaix Armentières aller et retour soit 50 kms pour tous coureurs amateurs. À neuf heures et demie, course de pupilles au dessous de 16 ans autour du quartier. À une heure de l’après midi course de lenteur. À trois heures de l’après midi grand carrousel vélocipédique. À huit heures et demie du soir grand cortège avec machines illuminées. Des prix pour les mieux décorées. Prix pour les courses affichés la veille des courses au local ; De nombreux lots pour les participants. Les habitants du quartier sont priés de pavoiser leurs maisons.

Juillet 1901

Le journal des sports de Juillet 1901

Aviron : Les Régates Internationales de Roubaix organisées par le Cercle Nautique l’Aviron auront lieu sur le canal de Roubaix. Tous les roubaisiens voudront aller voir les luttes émouvantes que nous annoncent le nombre et surtout la qualité des équipes engagées. Les grands arbres qui bordent le canal donnent une ombre agréable et la douce brise qui se fait sentir sur les bords du canal du Blanc Seau, le bief supérieur, donne une fraîcheur très goûtée par ce temps de chaleur. Les membres actifs de la section nautique du Racing Club auront droit à l’entrée aux Régates sur la présentation de leur carte. Les élèves des écoles de Roubaix en uniforme auront droit à une réduction de 50 % sur le prix d’entrée. Continuer la lecture de « Juillet 1901 »