Les deux gendarmes

La manufacture des deux gendarmes est une fabrique de linge de maison. Elle produit des serviettes (en tissu éponge et nids d’abeilles), draps de bain, gants de toilette, serviettes hygiéniques, tapis de bains.

( document collection privée )
Papier à en tête 1955 ( document collection privée )

Les bureaux ( service commercial et comptabilité ) se trouvent au 38 rue Édouard Anseele (autrefois la rue des longues Haies). L’usine de production se situe au 30 rue d’Alger au sein de l’usine Motte. La manufacture des deux gendarmes fait partie du groupe Motte. Le patron de l’entreprise est Étienne Motte.

Publicités ( documents collection privée )

En 1962, la démolition de la rue Édouard Anseele est programmée. L’entreprise déménage alors ses bureaux à l’usine de production Étienne Motte, au 30 rue d’Alger en 1963.

L’usine Motte au 30 rue d’Alger en 1974 ( document collection privée )

Sur la photo ci-dessous : le service commercial de l’entreprise en 1963. A l’arrière-plan, sur le mur : les deux gendarmes emblématiques de la société.

document Nord Eclair 1963

La manufacture des deux gendarmes ; quel curieux nom pour une usine textile ! Quelle a donc été la motivation des industriels pour baptiser ainsi, leur entreprise ? Peut-être un procès avec la maréchaussée ? Et bien, non ! L’entreprise Etienne Motte s’est inspirée d’une chanson de Gustave Nadaud de 1910 : «  »Pandore ou les deux gendarmes » ».

Deux gendarmes, un beau dimanche,
Chevauchaient le long d’un sentier.
L’un portait la sardine blanche,
L’autre le jaune baudrier.
Le premier dit, d’un ton sonore :
« Le temps est beau pour la saison

Brigadier, répondit Pandore,
Brigadier, vous avez raison. »

document collection privée

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.