Le parc de Beaumont

Suite d’un précédent article intitulé : le parc Masurel

L’entreprise Ferret Savinel confie à l’architecte J.P Watel, en 1980, le soin de concevoir le projet ambitieux du parc Masurel sur un terrain de 8 ha, appelé à devenir le parc de Beaumont.

document Ferret Savinel

Les 129 maisons sont disposées autour d’une boucle formée par la voie principale, sur laquelle viennent se greffer quelques placettes aménagées.

L’accès de la demeure Masurel se faisait par l’avenue Gustave Delory. L’accès au parc se fait désormais par la rue Edouard Vaillant, avec une entrée et une sortie séparées : l’avenue des Hêtres.

documents Ferret Savinel

Les 129 maisons sont de construction traditionnelle, en briques.

5 conceptions différentes de maisons individuelles sont proposées à la clientèle : les Merisiers, les Marronniers, les Sureaux, les Bouleaux et les Peupliers. Les prix varient de 450.000 Francs pour le modèle le moins cher à 700.000 Francs pour le modèle de grand standing ( les Peupliers ) .

document Ferret Savinel

La conception du lotissement est tout à fait originale. Le constructeur a pris en compte les réactions de la clientèle chez les nouveaux propriétaires de maisons individuelles, à savoir : l’inconvénient d’avoir à entretenir un immense et vaste jardin ! Il a donc disposé les maisons sur des petites parcelles de terrain ( de 350 à 700 m2 ) et laissé le reste du terrain en espace vert commun.

document Nord Eclair

Presque 50 % de la superficie totale du lotissement est ainsi réservé à un grand parc préservé de toute construction et accessible au public. Le parc sera privé mais libre d’accès. Il sera entretenu par la copropriété.

La création de ce lotissement respecte totalement l’environnement. La plupart des arbres centenaires du parc Masurel ont bien sûr été préservés.

Photo aérienne 2011 ( document collection privée )

Remerciements aux archives municipales.

Le parc Masurel

Le parc Masurel se trouve avenue Gustave Delory, derrière les villas et les appartements cossus. Le parc est donc invisible de l’avenue.

document Nord Eclair

L’entrée du parc se fait par une allée privée au N° 24. C’est aujourd’hui l’entrée de la prestigieuse école EDHEC.

Photo BT 2021

Ce terrain se termine rue Edouard Vaillant, à l’Est, et sur la ville de Croix, au Sud.

C’est un parc immense de 8 hectares. On y trouve des arbres magnifiques, dont certains sont centenaires : des bouleaux, chênes, marronniers, merisiers, peupliers.

On l’appelle Parc Masurel, car Ernest Masurel et son épouse Marcelle Huet sont propriétaires du terrain et de la demeure.

document collection privée
document IGN

M et Mme Masurel y résident. C’est en fait, un véritable château ! Ses dimensions sont de 27,50m de longueur sur 15m de largeur soit 400 m2 au sol.

Il y a 3 niveaux, soit un total de plus de 1200 m2 habitables.

La façade avant ( document archives municipales )

Au rez de chaussée on trouve un hall, une salle à manger, un salon, un bureau, une cuisine, un office et une salle à manger pour le personnel.

Au 1° étage : 8 chambres pour les membres de la famille et les invités, 2 WC et 2 salles de bains.

Au 3° étage : 9 chambres et 2 salles de rangement.

M et Mme Masurel ont trois enfants, et au vu du nombre de chambres, on peut imaginer qu’il devait y avoir beaucoup de personnel : femmes de chambre, cuisiniers, et jardiniers.

Il existe également sur le terrain, une maison de 100 m2 pour le gardien.

document archives municipales

M Masurel devenu veuf, décède en 1974. Les héritiers ne tiennent pas à reprendre la demeure, étant donné les frais d’entretien que cela représenterait. Ils décident donc de mettre la propriété en vente.

Toutes les richesses à l’intérieur du château sont vendues ( tableaux, œuvres d’art, boiseries, marbres etc ). La maison est cédée au promoteur Ferret Savinel et sera démolie. Le projet de construction d’un lotissement est signé par le P.D.G de l’entreprise Ferret Savinel, Jean Arnault en Juillet 1979.

Le château pendant la démolition ( document archives municipales )

à suivre . . .

Remerciements aux archives municipales.